· 

Janvier 2022

Ma lettre d'information - Janvier 2022

Partager Partager
Tweeter Tweeter
Envoyer à un ami Envoyer à un ami
Partager Partager
 Edito 
La jeunesse et l'harmonisation sociale, les deux grands dossiers de la présidence française de l'Union européenne

Depuis le 1er janvier 2022, la France assure la présidence du Conseil de l’Union européenne et ce jusqu’au 30 juin 2022. 

C’est une grande opportunité pour la France de renforcer les politiques sociales de l’Union qui nous impactent directement. Je pense notamment à la volonté d’établir des salaires minimaux adéquats dans toute l’Union selon le principe « à travail égal, salaire égal, sur un même lieu » mais également au renforcement du principe d’égalité des rémunérations entre les hommes et les femmes.

La présidence française fera de la jeunesse une priorité, en lien avec l’agenda de la Commission et du Parlement européen sur “l’Année européenne de la jeunesse”. En tête des nombreux projets se trouvent la relance de la mobilité des jeunes après la pandémie avec l’élargissement d’Erasmus+ et la mise en place d’un service civique européen. La France soutiendra également l’engagement des jeunes porteurs de projets en faveur du développement durable et pour la lutte contre le changement climatique.

Les enjeux pour la jeunesse et les défis pour la cohésion sociale en Europe sont immenses au regard de la gravité de la crise que nous traversons. Je suis convaincue que la présidence française de l’UE sera une occasion historique de faire des institutions européennes le levier pour amorcer de réelles avancées sociales et donner de nouvelles perspectives à une jeunesse déboussolée par les conséquences sociales et humaines de la pandémie.

Je souhaite le meilleur à la France dans ses nouvelles fonctions et salue la Slovénie, précédemment présidente du conseil, pour son travail.
 


Pour en savoir plus sur la présidence française à l'Union européenne



 Santé et Solidarité  
 Point sur les nouvelles mesures annoncées pour faire face aux variants Delta et Omicron  

Pour faire face aux deux vagues simultanées des variants Delta et Omicron, voici à ce jour les mesures annoncées par le gouvernement: 
  • Le délai de la dose de rappel est passé de 5 à 3 mois après la dernière injection ou la dernière infection au COVID-19.
  • Il n’est plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • Mais il reste nécessaire de réaliser un test PCR après un autotest positif.
  • Rétablissement des jauges pour les grands évènements: 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout sont interdits.
  • Consommation debout interdite dans les bars et les cafés.
  • Les discothèques ne peuvent plus accueillir du public.
  • Le port du masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les lieux publics et dans certains centres villes.

Le 10 janvier, Jean Castex a également annoncé de nouvelles mesures dont l’objectif est de garder les écoles ouvertes:
  • Les parents pourront désormais attendre la sortie scolaire pour venir chercher leur enfant qui aurait été détecté positif au COVID-19.
  • En cas de détection d’un cas positif dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests gratuits (au lieu d’effectuer un test PCR suivi de deux autotests).
  • Enfin, une seule attestation sera demandée aux parents après la série d'autotests effectués et non plus une après chaque autotests.

Point sur le pass sanitaire:
  • Le projet de loi renforçant les outils de la gestion de la crise sanitaire a été adopté en première lecture par le Sénat. Il sera de nouveau débattu à l'Assemblée Nationale le 14 janvier. Si le texte est adopté, le "passe vaccinal" entrera en vigueur à partir du 15 janvier.
Retrouvez toute l’actualité des mesures COVID-19
Le numéro vert 0 800 730 957 est à disposition des personnes de 80 ans et plus afin de prendre directement rendez-vous pour la vaccination à domicile, chez un professionnel de santé ou bien en centre.


 Prime mensuelle pour les infirmiers et infirmières des soins critiques  

 

Depuis bientôt deux ans, la crise sanitaire impacte profondément notre système de santé. Lors du dernier conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon (HCL) dont je suis membre, un point a été fait sur la situation notamment sur le plan blanc, un dispositif de crise qui doit permettre la continuité des soins pendant les vagues simultanées Omicron et Delta. Je tiens de nouveau à soutenir l’engagement des soignants qui sont en première ligne face à la pandémie et sans qui rien ne serait possible.
En ce sens, je salue l’initiative de Bercy de verser une prime mensuelle de cent euros aux infirmiers et infirmières des services de soins critiques. 

Conseil de surveillance HCL en présence du maire de Lyon Grégory Doucet et du directeur général des HCL Raymond Le Moign



 Rencontre avec les représentants de la Sauvegarde 69 à Bron  
J’ai de nouveau rencontré le personnel de la Sauvegarde 69, dont ceux de Bron qui ont comme tâche principale d’assurer un travail de prévention auprès des jeunes dans les quartiers politiques de la ville. Il est indispensable d’accompagner tous les jeunes que ce soit en milieu fermé dans les foyers, mais également dehors dans leur quotidien. Le gouvernement a d’ailleurs mis en place “les bataillons de la prévention” consistant à recruter 600 éducateurs de rue et médiateurs sociaux dans 45 quartiers prioritaires en France. 
Le métier d’éducateur spécialisé est essentiel non seulement pour les quartiers mais aussi dans la protection de l’enfance.

Lors de ma visite, les professionnels de la Sauvegarde 69 m’ont fait part de leurs difficultés et notamment du recrutement des éducateurs spécialisés. J’ai pu relayer leurs sollicitations en remettant leur courrier au Ministre Jean Castex.
Réunion avec la Sauvegarde 69
Remise du courrier de la Sauvegarde 69 au Ministre Jean Castex

 
Pour en savoir plus sur les activités de la Sauvegarde 69
 


 Lutte contre la pollution sonore à Bron 

Dans le cadre de la nouvelle loi d’orientation des mobilités, la commune de Bron va bénéficier d’une expérimentation de la constatation des niveaux d’émissions sonores des véhicules. Le bruit comme nuisance sonore constitue en effet, un enjeu de santé méconnu. Au sein de la zone Francilienne par exemple, des études menées par “Bruitparif” estiment que le bruit fait perdre près d’un an d’espérance de vie. 
L’objectif de cette expérimentation est non seulement de faire un constat du niveau de nuisance sonore de Bron mais aussi, à terme, de sanctionner les propriétaires de véhicules trop bruyants. 
Le dispositif de constatation du niveau de nuisance sonore sera déployé Avenue Camille Rousset.
En fonction des résultats de cette expérimentation, des radars sonores pourront être déployés sur l’ensemble du territoire national si une disposition législative l’autorise.

 

Pour plus de détails sur l'expérimentation des radars sonores




 Sécurité  
 Immersion avec la police nationale de Bron  

J’ai tenu à me rendre au plus près de ceux qui nous protègent pour leur témoigner mon soutien et pour échanger sur les enjeux de sécurité.

Après des années de coupes budgétaires, notre majorité à voté des moyens historiques pour la sécurité. Le ministère de l’intérieur à bénéficié d’une hausse de son budget à hauteur de 2.7 milliards d’euros et 10 000 policiers et gendarmes ont été recrutés durant le mandat.
Des moyens innovants vont aussi être déployés dans notre pays puisque 200 000 policiers et gendarmes seront prochainement équipés de nouveaux smartphones « Néo » pour les aider dans leur quotidien.
Aucun quartier ne doit être en dehors de la République. Nous redoublons nos efforts là où la délinquance s’est installée. 62 quartiers de reconquête républicaine ont été créés dans lesquels des moyens massifs et des renforts en sécurité publique ont été mis en place. De plus, la lutte contre les rodéos urbains s’intensifie avec une hausse des interpellations et une généralisation de la saisie des engins.

Retour sur mon immersion auprès des gardiens de la paix de la police nationale de Bron et la BAC de Lyon.
Je salue le dévouement et l'action menée par nos forces de l'ordre au quotidien pour garantir notre sécurité!



Pour assurer l’engagement du gouvernement à prendre de nouvelles mesures et donner davantage de moyens aux acteurs impliqués dans la sécurité au quotidien, le Président de la République s’est rendu à Nice lundi 10 janvier dernier.

Regardez ici la retransmission de l’échange
Retrouvez l'ensemble des dispositions sur le site officiel de l'Elysée



 Éducation et formation 

 Visite du Lycée professionnel Emile Béjuit à Bron  

Le 3 décembre dernier, Je suis allée visiter différents ateliers du Lycée professionnel Emile Béjuit à Bron où j’ai pu assister à la remise des clés de deux véhicules par l'Association Française du Transport. Ce lycée des métiers de l'automobile et du transport est une fierté pour notre ville!

J'avais précédemment rencontré l'équipe de réalisation du film "Tiens la Route”, tourné en partenariat avec le Lycée Emile Béjuit, qui met en valeur le superbe travail des élèves en mécanique poids lourds dans la préparation des 24H du Mans Camions 2021. J'ai par ailleurs proposé de diffuser le film le 8 février à l'Assemblée Nationale pour faire profiter mes collègues de ce beau projet qui contribue à la valorisation de l'enseignement professionnel, un objectif pour notre majorité depuis le début du quinquennat.

Pour ce faire, et pour donner à notre jeunesse les clés de la réussite, nous avons pris de nombreuses décisions :

Renforcement du dispositif “Cordées de la réussite”, qui passe de 80 000 à 200 000 places. Ce dispositif vise à faire de l’accompagnement un réel levier d’égalité des chances, en s’adressant tout particulièrement aux élèves scolarisés en éducation prioritaire ou résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville, aux collégiens et lycéens de zones rurales et isolées et aux lycéens professionnels et technologiques.
 
Le plan “1 jeune, 1 solution” doté de 9 milliards d’euros a déjà permis à près de 3 millions de jeunes de trouver un emploi, un apprentissage, ou une formation.

✔ La réforme de l’apprentissage et de la formation a permis d’aboutir à 525 000 contrats d’apprentissage signés en 2020 — un record !
 
Près d'un million de formations suivies en 2020 via le Compte Personnel de Formation (CPF) — presque deux fois plus qu'en 2019.
 
 Merci aux élèves et aux professeurs dévoués pour leur accueil chaleureux. J’ai été frappée par la cohésion, la bienveillance et l’esprit d’équipe qui règnent au sein du Lycée. Notre jeunesse a du talent, à nous de la mettre dans les conditions optimales pour réussir !


 Visite du Collège Paul Emile Victor à Rillieux La Pape  

Je suis allée visiter le collège Paul Emile Victor situé à Rillieux la Pape aux côtés de la Principale Madame Isabelle Geoffray. L’établissement organise de nombreuses activités autour des thématiques du développement durable. Dernièrement, dans l’axe Solidarité, ils ont mis en place une collecte de jouets pour le Secours Populaire. Je leur ai témoigné ma reconnaissance pour cette belle initiative !

Visite des lieux avec la Principale Madame Isabelle Geoffray
 
 
 Intervention à l'école Les Grains de Blé de Sathonay-Village


Le lundi 6 décembre, j’ai été reçue par Madame la Directrice Fanny Blanc Strappazon à l’école Les Grains de Blé de Sathonay-Village. Je suis intervenue dans une classe pour présenter aux élèves mon travail de députée. 

Nous allons poursuivre nos échanges dans le courant du mois de janvier avec une visite à l’Assemblée Nationale.

 

Intervention dans une classe de l'école avec Madame la Directrice Fanny Blanc Strappazon
Merci aux enfants pour leur curiosité! Ils ont posé de nombreuses questions qui témoignent de l’intérêt, y compris des plus jeunes, pour nos institutions.


 La surexposition des enfants aux écrans, "le nouveau mal du sciècle"  

En décembre 2021, j’ai signé une tribune dans le Monde pour co-construire une politique de santé publique face à la surexposition des enfants aux écrans, susceptible d’être « le nouveau mal du siècle ».
Je souhaite alerter l’opinion publique sur l’ampleur du phénomène de surexposition des enfants aux écrans et des conséquences néfastes que cela peut avoir sur leur santé et leur développement. Aujourd’hui, un tiers des enfants de moins de 3 ans passent leur repas devant un écran et près d’un enfant sur quatre y sont exposés plus de 3h par jour.
Consommer de manière excessive les écrans peut entraîner des troubles de l’attention, du langage et du sommeil notamment. 
En janvier 2020, une étude publiée par Santé Publique France révèle que les enfants avaient 6 fois plus de risques de développer des troubles primaires du langage s’ils sont exposés à la télévision, à une tablette ou à un ordinateur le matin avant l’école et s’ils ne discutent rarement ou jamais des contenus visionnés.
Considérant qu’il s’agit donc d’un enjeu susceptible de devenir une priorité de santé publique, je m’implique dans cette campagne de mobilisation en vue de bâtir ensemble une proposition de loi sur la question.

 

Retrouvez ici la tribune parue dans le Monde

Jusqu’à la fin janvier, un débat participatif est lancé sur la plateforme Purpoz. 

Les internautes sont ainsi invités à se positionner à la question « Faut-il protéger les jeunes enfants d’une surexposition aux écrans ? » et à déposer leurs propres arguments sur ce thème. De plus, des auditions publiques d’un genre inédit seront organisées en direct et de manière interactive sur la plateforme de streaming Twitch. De ce fait, j’invite mes concitoyens à se saisir de cette initiative destinée à concevoir le contenu d’une proposition de loi sur le sujet.

Pour participer au débat participatif sur Purpoz



 Commémoration et devoir de mémoire 
 
 Cérémonie du 5 décembre 2021: Journée nationale d'hommage aux morts pour la France pendant la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie

Présente le 5 décembre à Bron pour la journée nationale d’hommage aux Morts pour la France pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Je m’incline devant la mémoire de ceux qui ont consenti le sacrifice ultime.

Dépose de la gerbe devant le Monument aux Morts
 

Rencontre à Bron avec les Présidents de la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie- Maroc-Tunisie
J’ai reçu les Présidents de la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algérie- Maroc-Tunisie (FNACA) au sein de notre circonscription. 
Je remercie Messieurs Deschamps, Tondu et Géhant de m’avoir présenté l’important travail de mémoire et de transmission réalisé par la FNACA à l’aube du 60ème anniversaire des accords d'Evian, le 19 mars 2022.
Rencontre à la permanence de la circonscription avec Messieurs Deschamps, Tondu et Géhant, Présidents de la FNACA
Pour en savoir plus sur la FNACA




A l'international 

OTAN: 21ème Forum Transatlantique parlementaire à Washington
 

Dans le cadre de mon engagement au sein de l’Assemblée Parlementaire de l’OTAN, j’ai participé au 21ème Forum Transatlantique parlementaire à Washington. Cette conférence, organisée en coopération avec la National Defense University et l’Atlantic Council permet aux parlementaires des Etats-membres d’échanger avec des experts sur diverses thématiques sécuritaires. A ce titre, je suis intervenue lors d’une discussion sur la chute du gouvernement afghan afin d’analyser les conséquences pour la sécurité régionale. Face aux enjeux géostratégiques d’aujourd’hui et de demain, il nous faut, plus que jamais, défendre une position exigeante et efficace.


 Rencontre avec l’Ambassadeur du Sultanat d’Oman
Je remercie Son Excellence l’Ambassadeur du Sultanat d’Oman, Dr Ghazi Al Rawas d’avoir organisé un déjeuner avec le groupe d’amitié France-Oman que j’ai l’honneur de présider. La discussion fut riche et constructive, portant sur de nombreux volets : l’économie, le tourisme, la situation régionale et bien sûr l’évolution de la pandémie. Nous avons également passé en revue les coopérations en cours et à venir entre nos deux pays. 
La diplomatie parlementaire joue un rôle important dans notre stratégie à l’international pour tisser des liens et défendre nos intérêts
Pour me poser une question, m’adresser un message ou un témoignage, vous pouvez me contacter :
  • Par mail : anissa.khedher@assemblee-nationale.fr
  • Par téléphone : 09 63 52 81 67
  • Par courrier : 20B rue de Verdun, 69500 Bron


@Anissa_Khedher
@anissakhedher
@anissakhedher
anissa.khedher@assemblee-nationale.fr
Website
LinkedIn
Pour vous abonner, cliquez-ici !